Il m’est arrivé quelque chose cette semaine qui m’a donné le sourire et m’a offert la force de rebondir dans ma vie. Ce n’est pas quelque chose de démentiel, loin de là, pour vous c’est peut-être insignifiant mais à mes yeux, ça valait tout. J’avais très envie de le partager avec vous et qui sait, peut-être prendrez-vous le temps de vous arrêter sur ces bonnes nouvelles que vous annoncent les autres et qui ne vous concerne à la base pas personnellement.

Il s’agit de Maxime, un de mes frères. Comme avec chaqu’un de mes Bro’ (oui nous sommes branchés Gangsta Américain et moi, l’aînée je suis aussi un Bro, loin de nous le féminisme) j’ai un lien particulier avec Maxime. Ce dernier rêvant de communication, de publicité, de nouvelles technologies et de réseaux sociaux, je peux vous dire que nos points communs sont divers et variés, nous nous comprenons et la culture nous attire comme des mouches.

Ce jeune homme de 19 ans est actuellement en DUT info-com, à la base pour devenir journaliste sportif (si possible en Basket ou football américain, si vous avez un poste, n’hésitez pas à commenter cet article). Un rêve bien ancré dans sa tête de jeune débarquant dans les études supérieures. Mais face à lui un nouveau monde, celui de la communication et tellement de possibles, de choix et autres. En plus face à tout cela il y a aussi une part de stress. Il niera mais le connaissant je sais très bien que l’élitisme et la difficulté de se faire un place dans le journalisme l’a effrayé et quoi de plus normal ! Tu débarques du lycée ou tout le monde t’a aidé pour te retrouver dans un univers de requins affamés. Bref, adieu rêves d’ados, adieu journalisme sportif. Durant une année il met sa passion au placard sans jamais cesser de pratiquer le basket, d’aller voir des matchs et de consolider des amitiés qui lui seront utiles et bénéfiques.

Pourquoi vous dire tout cela ? C’est parce que Maxime m’a envoyé un message avec un fichier à télécharger et un petit mot, « tu peux me corriger, s’il te plait c’est important ». Je m’empresse de demander ce que c’est et pourquoi ! Mon frère a pris du poil de la bête, durant un an il s’est fait les dents sur d’autres choses pour revenir plus fort. Il postule dans un magasine de Basket ! Ce n’est pas grand chose, il n’est pas pris, il n’est pas sur une chaîne de télé sportive internationale, non. Mais ce jeune garçon que j’aime tant suis ses rêves, sa passion et a mûri.

Il m’a inspiré, il m’a redonné confiance et surtout il m’a surprise. Je le pensais stressé et peut-être un peu peureux face à ce monde difficile. Il est organisé, sérieux et va devenir un orque, plus fort que les requins. J’ai envie de le voir réussir, j’ai envie d’avoir un passe pour entrer dans les vestiaires des basketteurs pro locaux de son futur lieux de boulot et découvrir la face B du journalisme. Je lui souhaite une belle vie, pas toujours facile mais toujours bien. Il a rendez-vous avec son futur et moi, je suis là en spectatrice, je l’aide de mon mieux.

Etant également dans une période de changements et de doutes, je prend exemple sur lui. Moi l’aînée j’ai cru me sentir blessée d’abord et en fait je me suis rendue compte qu’il était bon de savoir s’inspirer des plus jeunes, leurs folies étaient une bonne sources d’inspirations.

Il m’a emmené voir l’OL, si si mes amis.

Petit est devenu grand, je suis fière de lui. Attention messieurs, dame, notre futur Laurent Delahousse du sport entre dans la place ! Il est beau, il est grand, il est drôle et je vous conseille de le suivre sur les réseaux !

Suivez-vos rêves, même si vous ne les atteignez pas, les effleurer vous fera vous sentir mieux.

Et vous, qui vous inspire ?