Aujourd’hui c’est dimanche

Une semaine de passée depuis ce réveillon tant attendu, pour beaucoup la rentrée ce sera demain … A ceux là, profitez bien. A ceux en weekend, profitez bien. A ceux qui bossent, courage je compatis !

Aujourd’hui c’est dimanche, et comme tous les dimanches : je boss. Mais aujourd’hui il y a pire, les paupières lourdes, le cerveau embrumé je n’ai pas envie d’être là. C’est le dernier jour de vacances et entre les embouteillages et le ciel gris, c’est pas la journée qui sera la plus folle de l’année. Après décembre qui est toujours chargé en clients, janvier arrive amenant son lot de journées monotones et longues. Mais il y aura toujours des irréductibles acheteurs, alors on garde le sourire et la forme.

Mais une question me taraude souvent, pourquoi les gens ont besoin de consommer TOUS LES JOURS ? Une question qui suscite beaucoup de débats autour de moi et qui finit inlassablement par :

« – C’est super important d’avoir des commerces ouverts le dimanche, ça fait marcher l’économie, regarde en Chine c’est même ouvert la nuit, en France il n’y a que des chômeurs et des feignants !

Ok, mais pourquoi tu travailles pas le weekend toi puisque tu aimes tant ça ?

Pour profiter de ma famille/ mes amis/ ma copine / mon copain (barrer les mentions inutiles).

Et moi alors, je n’ai pas le droit de profiter ?

Toi, c’est ton choix. »

Comme si on avait vraiment le choix de refuser de bosser le dimanche … on est « volontaires » forcés. Soit un oui avec CDI, soit un non et retour à la maison.Discussions stériles avec des gens qui veulent tout sans se mouiller. Mais le samedi soir après votre journée de boulot, si vous dites non à ces mêmes personnes pour sortir boire un verre c’est la soupe à la grimace parce que vous n’êtes pas fun et blablabla. Ce sont ces gens qui me fatiguent, ce sont ces gens qui viennent le 31 décembre et qui râlent parce que la boutique ferme le 1e janvier et que Ô mon dieu ceci est INADMISSIBLE vous comprenez.

Aujourd’hui c’est dimanche et je suis fatiguée. Ma journée rêvée serait une matinée tranquille en couple, une balade avec Nemo, un aprem cinéma et une soirée lecture avec entre temps une pause au parc pour nourrir les canards, un thermos de thé bu sur un banc, un bouquet de fleur ramassé en forêt … Mais à la place je vais sourire à des gens qui ne veulent rien d’autre qu’un peu de chaleur dans leur marche dominicale, je vais répondre que non je ne reprends pas de livres d’occaz’, je vais aussi voir des gens que j’apprécie qui seront en weekend et qui en profiteront pour passer et je vais attendre, seule.

Non je ne me plains pas de mon emploi en tant que tel et si je le quitte c’est avant tout par ras-le-bol de bosser tout les samedis/dimanches. J’aime conseiller mes clients, leur trouver la bonne BD ou le bon comics, les faire rêver et lire sera toujours une passion mais aujourd’hui j’aurais voulu faire autre chose et je suis triste d’être au boulot.

Bon dimanche à tous !

Précédent

Résolutions 2018

Suivant

Wishlist mode de Janvier

  1. Comme je te comprends … Bossant dans le tourisme, j’ai quasiment toujours travaillé le week-end quand j’étais étudiante ! J’avoue que c’était quand même le bon plan car ça me permettait de me faire un peu d’argent. Par contre, maintenant, c’est moins cool. Je ne bosse pas tous les week-ends mais quand c’est le cas, je dois être dispo H24 et ça m’empêche de sortir de chez moi et voir des gens. C’est aussi pour cela que je voudrais changer de milieu. Je te souhaite bon courage et j’espère que tu peux maintenant profiter de ta soirée !

    • Arf oui, le tourisme … Après je comprends que l’on travaille le samedi mais avoir un dimanche, de temps en temps. Et en Irlande il y a de plus en plus de choses qui ouvrent aussi le dimanche :/

Laisser un commentaire

A Romantic Touch Of Barbarism !

%d blogueurs aiment cette page :