Elle est sympa ma Maîtresse mais elle ne vous dit pas de tout mon difficile quotidien. Alors reprenons que je vous raconte ma vraie vie. Le matin je me lève parce qu’ils font du bruit. En gentil toutou, je vais devant la porte qui mène au jardin pour me soulager. J’en profite pour me dégourdir les patounes. Pendant ce temps-là ma Maîtresse se doit d’avoir rempli ma gamelle d’eau et de croquettes que je mange en rentrant de mon tour de jardin. Après ça je tente de manger le petit déjeuner de celle qui s’occupe de moi (un jour j’y arriverai).

Lire la suite